Thais 6 mois n’arrive pas à dormir sans sa maman, ni sans téter …

Classé dans : Non classé | 0

« D’un commun accord, mon compagnon et moi avions convenu que notre fille dormirait à nos côtés dans un lit co-dodo. Mais après ma césarienne, j’ai préféré qu’elle dorme dans notre lit car c’était beaucoup plus simple pour moi de l’allaiter couchée sans avoir à la soulever. Au début nous dormions tous les 3 dans notre grand lit mais au bout de 3 ou 4 mois, mon compagnon est allé dormir dans la chambre d’amis pour plus de confort pour lui et pour moi, mais c’était sans compter la position inconfortable dans laquelle je me trouvais toutes les nuits car ma fille passait ses nuits à téter, et ni elle ni moi ne dormions correctement. Prise dans cette nouvelle habitude, bien que très inconfortable, je repoussais chaque fois le moment de faire enfin dormir notre fille dans sa chambre, convaincue qu’elle avait besoin de téter la nuit et que la laisser toute seule nuirait à son développement. Mais au bout de 6 mois et demi, j’étais éreintée et incapable de m’occuper correctement de ma fille la journée, sans savoir comment sortir de cette situation

Sur les conseils de mon maïeuticien, j’ai donc fait appel à Marine qui m’a proposé un RDV très rapidement. La consultation a duré 2h durant laquelle elle a fait le point sur tout ce que nous avions mis en place, notre organisation avec notre fille, nos habitudes de vie et tous les dysfonctionnements qui nous empêchaient de vivre comme nous l’entendions. Les conseils de Marine s’étendaient donc bien au-delà du sommeil car nous avons évoqué l’allaitement et notamment le fait que, non, notre fille, à 6 mois et demi, n’avait plus besoin de téter la nuit, et qu’il fallait caler un rythme la journée pour l’aider à prendre des repères et favoriser les phases de sommeil. On a discuté aussi des modes de gardes, des lieux de sortie pour nous, parents, mais adaptés à notre fille, etc. Dès la première demi-heure avec Marine, j’ai enfin pu voir le bout du tunnel ! Pendant tout l’entretien, Marine a tenu des propos fermes mais bienveillants et surtout déculpabilisants envers nous en tant que parents perdus, et ce, toujours dans le respect de notre demande, mais aussi envers notre fille à qui elle a expliqué en tant que personne à part entière, capable de comprendre et d’agir en conséquence, le nouveau fonctionnement pour son intérêt et celui de ses parents. A l’issue de l’entretien, elle nous a élaboré un protocole de sommeil personnalisé afin de nous guider au moment de l’endormissement de notre fille, définissant le nouvel environnement, le rôle de chacun, la nécessité des rituels et les différentes étapes en cas de pleurs. Dès la première nuit, après quelques pleurs pris en charge par le papa comme prévu, notre fille a dormi tout son soûl de 21h à 4h du matin. En une semaine, c’était plié et moi j’ai enfin pu revivre normalement. Aujourd’hui j’allaite toujours Thais, mais elle dort dans SON lit, dans SA chambre de 21h à 5h !
Nous remercions chaleureusement Marine pour son grand soutien et sa disponibilité par e-mails et par textos (même à des milliers de kilomètres de distance !), pour la qualité de son intervention et son approche de l’éducation très encourageante et porteuse de solutions adaptées, concrètes et efficaces. J’ai évidemment déjà parlé de mon expérience autour de moi et je recommande vivement le travail de Marine. »

P, maman de Thais (Villeurbanne)